Réalisations

Pinchas Zukerman, directeur musical
Mario Bernardi, C.C., chef lauréat
Boris Brott, O.C., premier chef des concerts jeunesse et famille
Jack Everly, premier chef des concerts Pops


« sonorité riche, lustrée et très homogène »
- New York Times (New York, États-Unis)

« L’Orchestre du Centre national des Arts placé sous la direction de Zukerman n’est pas seulement un ensemble d’élite, il est aussi le partenaire égal du chef d’orchestre. »
- Kölnische Rundshau (Cologne, Allemagne)

« Ces Canadiens enthousiastes ont créé un orchestre d’un dynamisme merveilleux. »
- Birmingham Post (Birmingham, Angleterre)

« Les acclamations et l’ovation à la fin étaient tout aussi sincères que méritées. »
- Miami Herald (Miami, États-Unis)

L’Orchestre du Centre national des Arts, dynamique ensemble de taille classique, n’a obtenu que des éloges tout au long de son histoire, au fil de ses tournées nationales et internationales, de ses enregistrements et de ses commandes d’œuvres canadiennes. Il continue de récolter des louanges,  aussi bien à l’étranger que dans la capitale du Canada, où il donne plus de 100 concerts chaque année. Pinchas Zukerman, chef d’orchestre, violoniste et altiste de réputation internationale, a été nommé directeur musical en mars 1998 et a inauguré avec l’Orchestre une nouvelle ère d’excellence artistique.

L’Orchestre du Centre national des Arts a été fondé en 1969 à titre d’ensemble attitré du Centre national des Arts (CNA) qui venait d’ouvrir ses portes à Ottawa, au Canada. Cet impressionnant complexe culturel réunissant quatre scènes sur les rives du canal Rideau, dans la capitale nationale, a été construit pour marquer le centenaire du pays. Célébré dans toutes les régions en 1967, le centenaire du Canada a inspiré plusieurs initiatives culturelles importantes.

Jean-Marie Beaudet, qui allait devenir le premier directeur de la musique du CNA, a été l’un des premiers à encourager la fondation d’un orchestre attitré au Centre national des Arts. Le chef fondateur Mario Bernardi, natif de Kirkland Lake (Ontario), a quitté l’opéra de Sadler’s Wells (Grande-Bretagne) pour se joindre à M. Beaudet afin de sélectionner les musiciens qui formeraient cet ensemble de taille classique. L’Orchestre du CNA, qui entreprend cette année sa 40e saison, compte encore dans ses rangs cinq de ses musiciens fondateurs.

Au décès de M. Beaudet, en 1971, Mario Bernardi a cumulé les fonctions de directeur musical et de chef attitré, et dirigé l’Orchestre du CNA au cours des 13 saisons qui ont suivi. À son départ, le très respecté chef et compositeur italien Franco Mannino a exercé les fonctions de premier chef et de conseiller artistique jusqu’à la fin de la saison 1985-1986, puis de premier chef invité en 1986-1987.

De la saison 1987-1988 à la fin de la saison 1989-1990, le poste de chef d’orchestre et directeur musical a été confié à Gabriel Chmura, ancien chef de l’Orchestre symphonique de Bochum, ville située dans ce qui était alors l’Allemagne de l’Ouest. En mars 1991, Trevor Pinnock, chef fondateur de The English Concert, a débuté dans ses fonctions de directeur artistique et de premier chef de l’Orchestre, puis a été nommé conseiller artistique de l’ensemble pour les saisons 1996-1997 et 1997-1998. En 1998, Pinchas Zukerman est devenu le cinquième chef à assurer la direction artistique de l’Orchestre.

Franz-Paul Decker a été nommé en 1991 au poste de premier chef d’orchestre invité, un rôle qu’il a conservé jusqu’à la fin de la saison 1998-1999. En 1997, le chef fondateur Mario Bernardi a été nommé chef lauréat de l’Orchestre du CNA. Le jeune Jean-Philippe Tremblay de Chicoutimi a occupé pendant deux ans, à compter de 2001, le poste nouvellement créé de chef apprenti. En 2004, Boris Brott a été nommé premier chef des concerts jeunesse et famille et Jack Everly, premier chef des concerts Pops.

Les tournées

Les tournées ont toujours été un volet important des activités de l’Orchestre du Centre national des Arts. Depuis sa création il y a 40 ans, l’Orchestre a donné des concerts dans 114 villes au Canada et 122 à l’étranger, en plus de présenter une série complète de concerts d’abonnement au Centre national des Arts au cours de sa saison de 46 semaines.

Les tournées, qui avaient ralenti dans les années 90, ont repris de plus belle depuis l’arrivée de Pinchas Zukerman. En octobre 1999, l’Orchestre a effectué une tournée dans toutes les régions du Canada en compagnie de son nouveau directeur musical. En plus des concerts, la Tournée du Canada a eu un rayonnement communautaire sans précédent dans les régions visitées. Depuis, l’Orchestre a effectué cinq autres tournées au Canada en compagnie de Zukerman : au Canada atlantique en 2002, en Colombie-Britannique en 2004, en Alberta et en Saskatchewan en 2005, au Québec en 2006 et dans l’Ouest canadien, de Winnipeg à la côte Ouest, avec une toute première incursion au Yukon en 2008. Parallèlement aux concerts, ces tournées ont donné lieu à des dizaines d’activités éducatives et de rayonnement – plus de 130 au cours de la plus récente tournée. Parmi ces activités, il y avait des ateliers de maître avec Pinchas Zukerman et d’autres musiciens de l’Orchestre, des webdiffusions en direct sur Internet, en passant par des concerts-démonstrations dans les écoles et des prestations d’avant-concert par des chorales locales. Par ailleurs, des milliers de trousses pédagogiques comprenant des enregistrements de l’Orchestre du CNA ont été distribuées dans les écoles élémentaires de tout le pays. La technique de la vidéoconférence par connexion à large bande a permis de mettre en communication des enfants des Premières Nations de certaines localités visitées par l’Orchestre avec des intervenants dans d’autres régions du pays et, au cours de la tournée 2005, l’Orchestre a présenté pour la première fois une matinée scolaire que les élèves de l’Alberta ont pu suivre en direct sur le Web. Le CNA crée pour chaque tournée un site Web spécial qui est par la suite archivé sur Artsvivants.ca, le site Web éducatif des arts de la scène.

En octobre 2000, l’Orchestre a effectué une tournée au Moyen-Orient et en Europe, accompagné de son directeur musical Pinchas Zukerman à la direction d’orchestre et comme violoniste soliste. Au cours de cette tournée, les musiciens ont donné 15 concerts dans sept pays, poursuivant parallèlement l’approche des activités éducatives et de rayonnement sur Internet adoptée l’année précédente.  Le CNA a distribué dans 12 500 écoles élémentaires du Canada une trousse pédagogique consacrée à Beethoven, comprenant un disque compact sur lequel l’Orchestre a gravé des œuvres de ce compositeur. Les mélomanes ont pu suivre la tournée sur le site Web de la Tournée 2000 (www.nac-cna.ca/tour2000) qui présentait entre autres des nouvelles quotidiennes, des photos et les journaux vidéo des musiciens. La tournée a récolté d’excellentes critiques et suscité beaucoup d’attention dans les médias.

En novembre 2003, avec Zukerman à la direction et comme violoniste soliste, l’Orchestre a effectué une tournée dans dix villes des États-Unis et du Mexique. Le CNA avait produit, en français, en anglais et en espagnol, une trousse pédagogique intitulée Allez Mozart!, qu’il avait distribuée dans 12 500 écoles élémentaires au Canada et 5 000 écoles des villes étapes de la tournée. Soixante-dix activités éducatives ont été présentées, dont cinq diffusées en direct sur Internet, et de nombreuses photos et vidéos affichées sur www.Artsvivants.ca, le site Web du CNA consacré aux arts de la scène, ont illustré la tournée.

C’est en Europe que l’Orchestre a effectué sa première tournée internationale, en 1973, en compagnie de Mario Bernardi, donnant des concerts à Rome, Moscou, Leningrad (aujourd’hui Saint-Pétersbourg) et Varsovie. En 1978, l’Orchestre et le maestro Bernardi sont retournés en Europe pour donner des concerts en Italie et en Allemagne pendant trois semaines. En 1985, l’Orchestre placé sous la direction de Franco Mannino a été acclamé par la critique au cours de la tournée qu’il a effectuée dans les pays du Pacifique, s’arrêtant dans les grandes villes du Japon, y compris Tokyo et Osaka, ainsi qu’à Hong Kong où il s’est produit devant des salles combles.

L’Orchestre a entrepris sa troisième tournée européenne en 1990, sous la conduite de Pinchas Zukerman à titre de chef d’orchestre et violoniste soliste invité. Au cours de cette tournée qui l’a mené en Allemagne, au Danemark, au pays de Galles et en Angleterre, le public n’a cessé de réclamer des rappels (cinq à Berlin!) et d’ovationner l’ensemble. En 1995, l’Orchestre placé sous la direction de Trevor Pinnock a effectué en Europe une autre tournée qui s’est amorcée à Vienne, au vénérable Musikverein, où le critique du prestigieux Salzburger Nachrichten adéclaré que « cet ensemble de calibre mondial a montré aux Viennois comment il faut jouer Beethoven et... Rossini ». L’Orchestre s’était ensuite rendu en France, en Hongrie, en Slovénie, en Pologne, en Allemagne et en Angleterre.

Au cours de la saison 1991-1992, l’Orchestre placé sous la direction du chef invité Victor Feldbrill a effectué une tournée dans 32 villes du Canada pour célébrer le 125e anniversaire de la Confédération. L’Orchestre du CNA a reçu des critiques fort élogieuses au cours de cette tournée, la plus vaste jamais entreprise par un orchestre canadien, qui l’a mené de Terre-Neuve à l’île de Vancouver.

L’Orchestre effectue régulièrement des tournées aux États-Unis depuis qu’il a fait ses débuts américains au cours de sa saison inaugurale et ses débuts à New York, au Lincoln Center, en 1972. Par la suite, il a effectué de nombreuses visites et tournées aux États-Unis et donné 11 concerts au légendaire Carnegie Hall de New York.

Après les tournées de 1973 et de 1990, l’Orchestre a reçu la clé de la Ville d’Ottawa en reconnaissance de ses réalisations culturelles, et la Chambre des communes lui a rendu hommage au retour de la Tournée du Canada en 1999.

Les enregistrements

Pas moins d’une quarantaine de superbes enregistrements publiés à ce jour témoignent de l’excellence de l’Orchestre du CNA. Le plus récent est un CD double entièrement consacré à Mozart, qui propose de la musique orchestrale et de la musique de chambre avec Pinchas Zukerman à la direction et comme violoniste soliste. En 2002 paraissait un CD entièrement consacré à Schubert, qui comprend les Symphonies no 2 et no 3 ainsi que le Rondo pour violon et cordes, avec Pinchas Zukerman et l’Orchestre du CNA.

Un CD de musique de chambre regroupant les quatuors avec flûte de Mozart, paru sous l’étiquette CBC/SRC et réunissant la flûte solo Joanna G’froerer, le violoniste invité Martin Beaver, Pinchas Zukerman à l’alto et le violoncelle solo Amanda Forsyth, a été désigné « meilleur enregistrement canadien de musique de chambre en 2001 » par le Opus Magazine.

Parmi les autres enregistrements réalisés avec le maestro Zukerman depuis sa nomination au poste de directeur musical de l’Orchestre du CNA, on compte un CD entièrement consacré à Beethoven, qui propose la Symphonie no 1 et la Symphonie no 2 avec, en complément, la Romance no 2 dirigée et interprétée au violon par Pinchas Zukerman – le premier enregistrement de symphonies de Beethoven par M. Zukerman – ainsi que Les Quatre Saisons de Vivaldi avec Pinchas Zukerman à la direction et au violon, sur un CD qui propose également la Symphonie no 49 « La Passione » de Haydn. Tous ces enregistrements ont été réalisés sous l’étiquette CBC/SRC.

Parmi les autres parutions, signalons une série de quatre disques consacrés à la musique de compositeurs canadiens. En 1996, les Disques CBC/SRC ont publié un enregistrement de l’OCNA comprenant quatre pièces de Harry Somers; en 1997 paraissait sous la même étiquette un disque compact incluant trois pièces pour voix féminine et orchestre de R. Murray Schafer; en juin 1999, les Disques CBC/SRC poursuivaient cette série consacrée aux compositeurs canadiens en lançant un disque compact comportant cinq œuvres d’Alexina Louie dont la pièce-titre, Shattered Night, Shivering Stars, a été couronnée par un prix Juno. Sous la baguette de Trevor Pinnock, l’OCNA a gravé quatre œuvres de l’ancienne compositrice en résidence Linda Bouchard sur un disque paru en mai 1998 sous étiquette Marquis Classics, dont la pièce Songs for an Acrobat a été couronnée d’un prix Juno. Ce disque comprend une cinquième œuvre dirigée par Derrick Inouye. Ces cinq œuvres étaient toutes des commandes du Centre national des Arts.

La discographie de l’Orchestre comprend aussi un enregistrement de trois œuvres de Franz Joseph Haydn sous la baguette du chef d’orchestre invité et violoniste Pinchas Zukerman, diffusé à l’échelle internationale en 1993 sous étiquette BMG Classics (anciennement les disques RCA) et réédité en 1998 lorsque M. Zukerman est devenu le directeur musical désigné de l’Orchestre. Afin de célébrer le 25e anniversaire de l’Orchestre, la maison de disques Analekta Archives a lancé un disque commémoratif intitulé Célébration, qui trace une rétrospective des meilleurs enregistrements réalisés par l’Orchestre.

En 1987, l’Orchestre du Centre national des Arts dirigé par Franco Mannino a remporté le Grand Prix du disque du Canada décerné par le Conseil canadien de la musique pour le meilleur enregistrement de musique orchestrale par un orchestre ou un ensemble de musique de chambre, avec Canadian Classics Volume II. En 1986, l’enregistrement de la Symphonie no 8 de Schubert sous la direction de Franco Mannino a été mis en nomination pour un prix Juno.  En 1989, Gabriel Chmura a dirigé l’Orchestre dans un enregistrement de symphonies de Haydn sous étiquette CBC SM5000 qui fut salué par la critique et mis en nomination lui aussi pour un prix Juno.

La radio et la télévision

Au fil des ans, CBC Radio et Radio-Canada ont diffusé à l’échelle nationale des centaines de concerts de l’Orchestre du Centre national des Arts pour le plus grand plaisir de millions d’auditeurs de toutes les régions du pays. Actuellement, on peut entendre régulièrement ses concerts sur la chaîne Radio 2 de la CBC aux émissions Sunday Afternoon in Concert et Tempo.

Après une longue interruption, l’Orchestre du Centre national des Arts est revenu sur les ondes de la télévision nationale avec l’arrivée de Pinchas Zukerman. L’Orchestre a pris part à la première série d’émissions Whole Notes en six volets qui se veut être une initiation à la musique des grands compositeurs. Dans cette série réalisée par Sound Venture Productions pour le réseau Bravo! en 1999, M. Zukerman est interrogé par l’animateur et intervient également en tant que chef d’orchestre. L’Orchestre, avec Zukerman en soliste au violon, a enregistré la bande sonore du ballet Les Quatre Saisons que James Kudelka a chorégraphié en vue d’une émission spéciale filmée pour la télévision par Rhombus Media. Par ailleurs, CBC Television a enregistré le concert entièrement consacré à Beethoven qui donnait le coup d’envoi de la saison 1999-2000 du maestro Zukerman, avec Yefim Bronfman et Zukerman en solistes. L’Orchestre a été filmé en direct par la télévision pour l’émission spéciale My Secret Heart qui mettait en vedette le grand ténor canadien Ben Heppner en 2000.

Niv Fichman de Rhombus Media, metteur en scène et producteur lauréat de plusieurs prix, a accompagné l’Orchestre au cours du volet de la tournée 2000 au Moyen-Orient. Il en est résulté un film intitulé Crossing Bridges, qui a remporté la prestigieuse Gold World Medal aux New York Festivals en 2001. Puis en 2002, l’Orchestre s’est produit en compagnie d’une pléiade de vedettes de la scène musicale canadienne dans En direct de Rideau Hall, un concert donné en plein air devant des milliers de personnes pour célébrer le cinquantenaire de la nomination de Canadiens au poste de gouverneur général.

Plus récemment, Pinchas Zukerman a fait l’objet d’une série de dix entrevues radiophoniques animées par Eric Friesen. Intitulée The Concerto According to Pinchas, cette série a été rediffusée à l’échelle nationale à CBC Radio à l’été 2006, ainsi qu’à l’échelle internationale. Elle est également disponible sur CD.

L'éducation

L’éducation, qui a toujours été un volet important du mandat de l’Orchestre du Centre national des Arts, a pris encore plus d’importance avec Pinchas Zukerman, artiste tout aussi renommé pour ses talents de pédagogue que pour ceux de musicien. Le Département de musique comprend un service d’éducation musicale composé de quatre personnes placées sous la responsabilité  d’une directrice de l’éducation à temps plein. Boris Brott est le premier chef des concerts  jeunesse et famille de l’Orchestre depuis 2004.

En 1999, au cours de son premier été dans les fonctions de directeur musical, M. Zukerman a inauguré le Programme des jeunes artistes du CNA dans le cadre duquel 10 jeunes musiciens de de l’Ontario, du Québec et de l’Alberta avaient été invités à participer à des ateliers de maître, à des répétitions de musique de chambre et à des concerts avec des musiciens de l’Orchestre du CNA, dans le cadre du Festival des grands compositeurs. Ce programme a pris de l’ampleur par la suite, pour devenir un institut estival de formation intensive de plus trois semaines, animé par un corps professoral international, qui accueille plus de 80 jeunes musiciens du Canada et de partout dans le monde.

L’édition 2001 a vu l’ajout du Programme de direction d’orchestre, une session de formation de deux semaines dirigée par le chef d’orchestre finlandais Jorma Panula et par Pinchas Zukerman, pouvant accueillir jusqu’à huit chefs d’orchestre du Canada et d’ailleurs. Le Programme de direction d’orchestre a abouti à la nomination de Jean-Philippe Tremblay, jeune chef talentueux inscrit à la session 2001, au poste de chef apprenti de l’Orchestre du CNA pour une durée de deux ans. En 2006, le chef d’orchestre et mentor Kenneth Kiesler a succédé à Jorma Panula dans les fonctions de directeur du Programme de direction d’orchestre.

À l’été 2003, ces programmes de formation ont été regroupés pour constituer l’Institut estival de musique du CNA qui s’est enrichi d’un nouveau volet avec le Programme des compositeurs, dont la tenue coïncide avec celle des deux programmes déjà en place, lesquels s’adressent respectivement aux instrumentistes et aux chefs d’orchestre. Gary Kulesha était le compositeur principal lors de la première édition, assisté de son compositeur associé Andrew Staniland. Denys Bouliane lui a succédé en 2004, puis Alexina Louie en 2005. Gary Kulesha est revenu au poste de compositeur principal en 2006, 2007 et 2008. Pendant environ une semaine, le compositeur principal et le compositeur invité qui le seconde travaillent en étroite collaboration avec un petit groupe de compositeurs professionnels émergents, participant à l’élaboration d’œuvres en gestation avec un ensemble de musiciens attitré. Ce volet fait partie du Programme de musique nouvelle du CNA (Se reporter ci-dessous à la section consacrée à la musique contemporaine). L’éducation constitue également un élément important de la programmation des tournées nationales et internationales de l’Orchestre sous la direction de Pinchas Zukerman. (Voir plus haut la section consacrée aux tournées.)

En 2006, l’Orchestre a lancé, sous forme de projet-pilote d’un an, l’Institut de musique orchestrale du CNA. Des apprentis musiciens d’orchestre sont sélectionnés par voie d’audition et invités à prendre part aux répétitions et à se produire avec l’Orchestre du CNA au cours de cinq semaines réparties pendant la saison. Le jumelage avec des musiciens de l’Orchestre est une des caractéristiques uniques de l’Institut qui donne aux apprentis musiciens l’occasion exceptionnelle de se perfectionner aux côtés de musiciens professionnels de l’Orchestre qui font également office de mentors, leur offrant commentaires, soutien et conseils. Les apprentis participent aussi à des séances d’encadrement individuel et d’étude du répertoire orchestral avec des membres de l’Orchestre du CNA, en plus de bénéficier d’autres possibilités de perfectionnement professionnel auprès du personnel administratif du CNA.

Le CNA propose également une série d’ateliers de maître en trois volets : la « Série internationale », en collaboration avec l’Université d’Ottawa, accueillant principalement de grands solistes invités à se produire avec l’Orchestre du CNA, et la série « De Manhattan au canal Rideau », qui accueille, par le truchement de la technologie de la vidéoconférence par connexion à large bande, d’éminents professeurs de jazz de la Manhattan School of Music.  

L’Orchestre du CNA présente un certain nombre de programmes visant à encourager la connaissance et l’appréciation de la musique chez les jeunes. En plus des très populaires Aventures familiales TD Canada Trust avec l’Orchestre du CNA proposées en séries d’abonnement, il offre aux écoles différents moyens d’initier les élèves à la musique classique : les matinées scolaires et les répétitions publiques permettent aux élèves de venir entendre l’Orchestre dans sa propre salle, au CNA. Par ailleurs, le programme « Les musiciens dans les écoles » transporte directement la musique dans les écoles.

À l’occasion de la Tournée en Alberta-Saskatchewan en 2005, le CNA a lancé le Programme des musiciens ambassadeurs qui faisait appel à trois musiciens-enseignants de chaque province pour donner des ateliers de formation aux enseignants et visiter 300 écoles au cours des trois années suivantes. Rebaptisé depuis Musique en tête, ce programme du CNA a entamé un deuxième cycle de trois ans à l’occasion de la Tournée dans l’Ouest canadien en 2008.

En mars 2002, le Centre national des Arts a lancé son site Web éducatif Artsvivants.ca. La première édition d’Artsvivants.ca était entièrement consacrée à la musique, mais le Théâtre anglais a sa propre section depuis 2003, le Théâtre français depuis 2004 et la Danse depuis 2006.

Le volet Musique d’Artsvivants permet aux internautes d’écouter, d’observer et de manipuler un ensemble d’instruments virtuels en 3 dimensions, de voir et d’écouter des entrevues avec des musiciens professionnels et de regarder des vidéoclips de musiciens en tournée avec l’Orchestre du Centre national des Arts. Le site contient aussi des informations sur la vie et l’œuvre de musiciens tels que Beethoven, Vivaldi et Stravinski qui figurent parmi les plus grands compositeurs du monde. Les tournées de l’Orchestre sont abondamment documentées sur le site Artsvivants ainsi que sur d’autres supports (entrevues vidéo, baladodiffusions, photos, etc…).

Les oeuvres contemporaines

La commande d’œuvres à des artistes canadiens représente depuis toujours une facette importante du mandat du Centre national des Arts. Jusqu’à maintenant, plus de 90 pièces ont été composées spécialement à la demande du CNA par des musiciens tels que Murray Adaskin, Istvan Anhalt, Norma Beecroft, Allan Gordon Bell, Michael Colgrass, Steven Gellman, Denis Gougeon, Jacques Hétu, Peter Paul Koprowski, Alexina Louie, Bruce Mather, André Prévost, R. Murray Schafer, Harry Somers et Gilles Tremblay. Plus récemment, le CNA a commandé des œuvres qui ont été créées pendant les diverses éditions du Programme des compositeurs du CNA. L’Orchestre a interprété des compositions canadiennes un peu partout et a présenté des œuvres de commande au cours de toutes ses grandes tournées internationales.

En 2002, l’Orchestre a annoncé le lancement du Programme de musique nouvelle du CNA. Trois compositeurs canadiens de premier plan, à savoir Denys Bouliane, Gary Kulesha et Alexina Louie, sont devenus les premiers lauréats des prix de composition du Centre national des Arts et ont reçu 75 000 $ chacun. Le CNA a commandé des nouvelles œuvres à chacun de ces compositeurs et leur a demandé de collaborer étroitement avec l’Orchestre du Centre national des Arts dans le cadre d’une série d’initiatives éducatives en musique nouvelle.

Gary Kulesha a accompagné l’Orchestre au cours de la Tournée 2002 dans les provinces de l’Atlantique et de la Tournée 2005 en Alberta-Saskatchewan, donnant une série d’ateliers de composition et de conférences, dont une séance reliée par connexion à large bande avec Ottawa. Denys Bouliane a joué un rôle semblable à l’occasion de la Tournée 2003 de l’Orchestre aux États-Unis et au Mexique, et Alexina Louie en a fait de même au cours de la Tournée 2004 en Colombie-Britannique, ainsi que pendant la Tournée 2008 dans l’Ouest canadien.

Parmi les autres faits saillants du Programme de musique nouvelle, mentionnons l’instauration du Programme des compositeurs du CNA, un programme annuel de perfectionnement destiné aux compositeurs canadiens les plus prometteurs (Se reporter à la section consacrée plus haut à l’éducation).

Auparavant, l’Orchestre s’était déjà engagé en faveur de la musique nouvelle, notamment en créant le poste de compositeur en résidence, financé en partie par le Conseil des Arts du Canada, qu’a occupé pendant trois ans la compositrice québécoise Linda Bouchard. L’Orchestre du CNA a commandé à Mme Bouchard plusieurs œuvres dont Exquisite Fires et Vertige, deux œuvres qu’il a présentées au cours de sa tournée européenne en 1995, ainsi que Songs for an Acrobat, un cycle de mélodies pour baryton et orchestre.

Pendant le mandat de Mme Bouchard, le CNA a mis sur pied divers projets importants de musique nouvelle : le novateur atelier orchestral du XXe siècle, en janvier 1995, qui a donné lieu à la création en première mondiale de quatre œuvres commandées spécialement pour l’Orchestre du CNA à de jeunes compositeurs canadiens, et « Des tons étonnants », une série annuelle de concerts en trois parties caractérisée par des concerts « Double prise » mettant en vedette les compositeurs José Évangelista, Tristan Murail et Henry Brant, qui a présenté en première mondiale son orchestration de la Concord Sonata de Charles Ives.

Le compositeur Jon Siddall a été nommé conseiller en musique nouvelle pour le Festival de musique nouvelle Générations X,Y,Z qui s’est tenu en janvier 1997, de même qu’en janvier 1998.                                   

En reconnaissance de sa programmation innovatrice en musique contemporaine, l’Orchestre du CNA s’est vu décerner un prix par la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOCAN) en 1990. C’était la deuxième fois que l’Orchestre recevait ce prix, puisqu’il l’avait déjà remporté lors de sa première édition en 1978.

L'opéra

Le Centre national des Arts a commencé à offrir un programme d’opéra en 1971, avec la mise sur pied d’un festival d’été d’opéra et de musique de chambre sous la baguette du directeur artistique Mario Bernardi. Au bout de quelques années, le festival avait acquis une réputation internationale enviable grâce à des productions telles que La Dame de Pique (1976), mettant en vedette Jon Vickers et Maureen Forrester, et les spectaculaires Cendrillon (1979) avec Frederica von Stade dans le rôle-titre et Eugène Onéguine, chanté par Thomas Allen (1983). En 1982, Rinaldo de Haendel, mettant en vedette Marilyn Horne, a valu au CNA de très nombreux éloges et a été remonté avec succès en 1984 au Metropolitan Opera de New York, pour une soirée canadienne de gala présentée dans le cadre des célébrations de la saison du 100e anniversaire du Met.

Si le festival d’été a cessé d’exister en 1983, victime des compressions budgétaires, l’opéra est revenu sur scène avec Les Noces de Figaro en 1988, avec une reprise de la production du CNA de Don Giovanni en 1989, et une nouvelle production de Così fan tutte en 1990, dans une scénographie de Peter Rice et une mise en scène d’Anthony Besch pour achever le cycle Mozart/Da Ponte. L’année 1991 a été marquée par une coproduction CNA/Vancouver Opera/Edmonton Opera du Barbier de Séville.

Désormais, l’Orchestre du CNA prend part, à deux ou trois reprises chaque année, aux productions d’Opéra Lyra Ottawa avec qui il a collaboré notamment pour Rigoletto en 1994, chanté par le baryton Louis Quilico, Aïda en 1997, Le Barbier de Séville en 1998, Les Pêcheurs de perles en 1999, La Fille du régiment en 2000, Salomé en 2001, la première à Ottawa de Un ballo in maschera en 2003, Les Contes d’Hoffmann d’Offenbach en 2005, Falstaff de Verdi en 2006, Otello de Verdi en 2007, Don Giovanni de Mozart en 2007et Eugène Onéguine de Tchaïkovski en 2009. Au cours de la saison 2009-2010, Pinchas Zukerman fera ses débuts à Opéra Lyra Ottawa en dirigeant La Flûte enchantée de Mozart. Par ailleurs, l’Orchestre du Centre national des Arts et Opéra Lyra Ottawa présentent ensemble, depuis 1998, un gala-bénéfice, la Soirée d’opéra Noir et Blanc.

Le ballet

L’Orchestre du Centre national des Arts accompagne fréquemment les spectacles de ballet, y compris les représentations que donnent régulièrement les trois grandes compagnies de ballet du Canada que sont le Ballet national du Canada, le Royal Winnipeg Ballet et Les Grands Ballets Canadiens, ainsi que les compagnies en tournée telles que le Ballet Kirov, le Ballet royal de Sadler’s Wells, le Ballet de La Scala et, en 2009, l’American Ballet Theatre.

Mars 2009